Maths

Ibni Oumar Mahamat Saleh: 13 ans après sa disparition, justice doit être rendue pour que cesse l’impunité au Tchad

Le porte-parole de l’opposition tchadienne, Dr Ibni Oumar Mahamat Saleh a été enlevé le 3 février 2008 chez lui à N’Djaména au Tchad, et depuis lors, il est porté disparu.

Le professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh fût l’un des premiers mathématiciens tchadiens. Il a soutenu en 1983 une thèse de troisième cycle en théorie des algèbres d’opérateurs sous la direction du professeur François Combes à l’université d’Orléans avec une note aux Comptes Rendus de l’Académie des Sciences intitulée « représentation intégrale des mesures de type positif ».

Le Prix « Ibni Oumar Mahamat Saleh » a été créé en 2009 avec le soutien de l’IMU (International Mathematical Union), de l’UMA (Union Mathématique Africaine), de la LMS (London Mathematical Society), de la SFdS (Société Française de Statistique), de la SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles), de la SMF (Société Mathématique de France) et du CIMPA (Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées) pour que la mémoire de notre collègue reste vivante et pour poursuivre son engagement en faveur des mathématiques en Afrique.

Ne l’oublions pas !

Justice doit être rendue à sa famille pour que cesse l’impunité au Tchad car elle est à l’origine de tous les crimes commis dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.